La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Aux bons soins des images

L’image peut-elle panser toutes les plaies? A Bienne, les Journées photographiques interrogent le pouvoir réparateur du regard

Images tirées du projet Natural Whisper de Wu Yumo et Zhang Zeyangping (2021) © Courtesy of the artists
Images tirées du projet Natural Whisper de Wu Yumo et Zhang Zeyangping (2021) © Courtesy of the artists
Images tirées du projet Natural Whisper de Wu Yumo et Zhang Zeyangping (2021) © Courtesy of the artists
Images tirées du projet Natural Whisper de Wu Yumo et Zhang Zeyangping (2021) © Courtesy of the artists
Images tirées du projet Reaching for Dawn d’Elliott Verdier (2019) © Courtesy of the artists
Images tirées du projet Reaching for Dawn d’Elliott Verdier (2019) © Courtesy of the artists
Images tirées du projet Leughenaer (2021) d’Axelle Bruniau © Courtesy of the artists
Images tirées du projet Leughenaer (2021) d’Axelle Bruniau © Courtesy of the artists

Thierry Raboud

Publié le 07.05.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Exposition » Après la fêlure, la réparation. Les Journées photographiques de Bienne, qui aiment à réunir leurs propositions kaléidoscopiques sous l’étendard conceptuel d’un mot-thème, exploraient l’an passé les Cracks, failles et autre ruptures dans la trame du réel. C’est donc non sans cohérence, en écho aussi au douloureux contexte géopolitique actuel, que la 25e édition du festival bernois a ouvert hier ses portes sous le titre Recover.

L’image peut-elle nous aider à réparer, restaurer, réhabiliter? Les démarches contemporaines exposées ici, à la croisée de la performance, de la vidéo et de l’installation, ne s’offrent que rarement à la simple contemplation esthétique – la beauté n’est pas brandie en antidote. Non, si l’œuvre apaise, guérit ou réconforte, c’est plutôt par le processus dont elle procède, ou par celui qu’elle engage en rendant visible un rapport endommagé au monde.

Histoires en reconstruction

Une dynamique que l’on serait tenté de rattacher à la notion

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00