La Liberté

Vaud veut inscrire l'économie circulaire dans la Constitution

Le conseiller d'Etat vaudois Vassilis Venizelos a présenté jeudi le contre-projet direct à l'initiative "Sauvons le Mormont" (archives). © Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Le conseiller d'Etat vaudois Vassilis Venizelos a présenté jeudi le contre-projet direct à l'initiative "Sauvons le Mormont" (archives). © Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT


Publié le 13.06.2024


Vaud veut devenir un canton pionnier de l'économie circulaire. Le contre-projet à l'initiative cantonale "Sauvons le Mormont" du gouvernement propose d'inscrire ce principe dans la Constitution. La protection de la colline sera parallèlement renforcée et étendue.

C'est le conseiller d'Etat en charge de l'environnement Vassilis Venizelos qui a présenté jeudi devant la presse à la fois le contre-projet direct - volet "économie circulaire" - et un contre-projet indirect - volet "protection du site du Mormont". Le but est que l'économie circulaire devienne, à terme, "mainstream", a résumé le ministre.

"C'est un défi immense mais enthousiasmant", a-t-il relevé. Il s'agit "d'accélérer la cadence dans ce domaine et de généraliser la pratique du recyclage et du réemploi. Il faut inverser la tendance de la finitude des ressources", a-t-il dit.

Le site du Mormont sera, lui, protégé au même titre que la Venoge, via une modification de la loi sur la protection du patrimoine naturel et paysager, mais non pas via la Constitution comme le réclament les initiants.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11