La Liberté

Sénéchal, Rodriguez, Sagan, Cavendish et Merlier titrés

Mark Cavendish a remporté le titre de champion de Grande-Bretagne © KEYSTONE/AP LaPresse/GIAN MATTIA D'ALBERTO
Mark Cavendish a remporté le titre de champion de Grande-Bretagne © KEYSTONE/AP LaPresse/GIAN MATTIA D'ALBERTO


Publié le 26.06.2022
Partager cet article sur:


Florian Sénéchal a été couronné champion de France pour la première fois. Il s'est imposé dans un sprint en petit comité devant Anthony Turgis et Axel Zingle dimanche à Cholet.

Le maillot reste dans l'équipe Quick-Step, pourtant en sous-nombre, puisque le Nordiste de 28 ans succède à Rémi Cavagna. Troisième membre de la formation belge, Julian Alaphilippe, pour son retour en course, a bouclé les 240 km dans le peloton.

Deux mois après sa chute au bilan sévère (hémopneumothorax et multiples fractures des côtes et d'une omoplate) dans Liège-Bastogne-Liège, le double champion du monde a même aidé Sénéchal à boucher un trou à 10 kilomètres de l'arrivée dans la seule légère difficulté du circuit, la côte de la Séguinière, où Cofidis a lancé le mouvement décisif.

Cavendish et Sagan titrés

En Espagne, c'est le jeune Carlos Rodriguez, 21 ans, qui l'a emporté à Palma de Majorque. Le coureur d'Ineos s'est imposé en solitaire au bout d'un parcours de 186,1 km, avec 51'' d'avance sur Jesus Herrada et Alex Aramburu. L'Andalou de Grenade s'était déjà illustré cette saison en gagnant une étape du Tour du Pays Basque.

Mark Cavendish, 37 ans, est redevenu champion de Grande-Bretagne, alors que Peter Sagan, pour son retour après une courte absence due au covid, a conservé son titre de champion de Slovaquie.

Neuf ans après son titre précédent, Cavendish a disposé au sprint de ses deux derniers compagnons d'échappée (Samuel Watson, Alex Richardson) après avoir maîtrisé, à l'expérience, leurs tentatives de démarrage. Le coureur de l'île de Man, qui détient avec Eddy Merckx le record des victoires d'étape dans le Tour de France (34), a enlevé le 161e succès de sa carrière.

Merlier pour la 2e fois

Tim Merlier a lui été sacré champion de Belgique à Middelkerke en Flandre occidentale. Pour Merlier, qui avait été impliqué dans une chute à 75 kilomètres de l'arrivée en compagnie de Philipsen, Benoot et Theuns, il s'agit déjà d'un deuxième titre de champion de Belgique après celui qu'il avait arraché en 2019.

Au terme d'une course promise aux sprinters, le coureur d'Alpecin-Fenix a remporté sa quatrième victoire de la saison, devançant de justesse Jordi Meeus et son équipier Jasper Philipsen, pointé comme grand favori en l'absence du tenant du titre, Wout Van Aert, blessé au genou.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Manchester United touche le fond à Brentford

    La descente aux enfers de Manchester United est affolante. Une semaine après leur défaite devant Brighton à Old Trafford, les Mancuniens ont été humiliés à...
  • Une expulsion qui a tout changé

    Sion séduit encore mais ne parvient toujours pas à s'imposer à Tourbillon. Après la défaite contre YB et le nul face au Servette FC, les Sédunois ont partagé...
  • Breel Embolo le sauveur

    Breel Embolo a ouvert son compteur en Ligue 1. Le Bâlois a été le meilleur acteur d'une rencontre qui a vu l'AS Monaco arracher le point du nul à dix contre...
  • Roman Mityukov en chocolat, Ponti en finale

    Roman Mityukov n'est pas parvenu à rééditer son exploit des Européens de 2020 où il avait décroché le bronze du 200 m dos. Le Genevois de 22 ans a terminé 4e...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11