La Liberté

17.04.2021

Les animaux sauvages doivent être interdits dans les cirques

Les animaux sauvages souffrent de conditions d'hébergement et de soins inadéquats, ainsi que des transports constants. © KEYSTONE/PHOTOPRESS-ARCHIV/STR
Les animaux sauvages souffrent de conditions d'hébergement et de soins inadéquats, ainsi que des transports constants. © KEYSTONE/PHOTOPRESS-ARCHIV/STR
Partager cet article sur:
17.04.2021

A l'occasion de la Journée mondiale du cirque, les organisations de protection des animaux "Quatre pattes", Pro Tier et Tier im Recht demandent que les animaux sauvages y soient interdits en Suisse. Les conditions au quotidien y sont en effet inadaptées pour eux.

Bien que la Suisse soit considérée comme un pays progressiste en matière de bien-être animal, il n'y existe aucune réglementation légale interdisant les animaux sauvages dans les cirques, relève samedi un communiqué des trois organisations de protection des animaux.

Selon ce communiqué, 31 pays européens appliquent déjà des interdictions ou des restrictions de grande ampleur. En Suisse, en l'absence de réglementation légale, il revient aux sociétés de cirque de décider si des animaux sauvages doivent se produire dans leurs spectacles.

Selon la biologiste Gabriela Gschwend, de la Fondation pour les animaux dans le droit, plus de 1000 cirques sillonnent l'Europe, dont beaucoup encore avec des animaux sauvages.

Or ces derniers souffrent de conditions d'hébergement et de soins inadéquats, ainsi que des transports constants, constate la biologiste. En particulier, les animaux manquent de possibilités de retraite et d'occupation dans des véhicules de transport exigus. Ils manquent également d'espace pour assouvir leurs besoins naturels.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00