La Liberté

19.04.2021

Lausanne se retrouve le dos au mur face aux Zurich Lions

C'est la joie du côté de Rapperswil-Jona après le deuxième but de Nando Eggenberger contre Lugano. © KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER
C'est la joie du côté de Rapperswil-Jona après le deuxième but de Nando Eggenberger contre Lugano. © KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER
L'Américain Ryan Lasch ouvre le score pour les Zurich Lions face au Lausanne HC. © KEYSTONE/ALEXANDRA WEY
L'Américain Ryan Lasch ouvre le score pour les Zurich Lions face au Lausanne HC. © KEYSTONE/ALEXANDRA WEY
Eero Elo, invité de dernière minute dans les rangs du CP Berne, marque le 1-1 pour le club de la capitale contre Zoug. © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Eero Elo, invité de dernière minute dans les rangs du CP Berne, marque le 1-1 pour le club de la capitale contre Zoug. © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Partager cet article sur:
19.04.2021

Lausanne se retrouve dans une situation périlleuse après sa troisième défaite contre les Zurich Lions en quarts de finale des play-off. Battus 3-1, les Vaudois sont menés 3-1 dans la série.

Le Lausanne HC devra sauver sa peau mercredi soir à l'occasion du cinquième match. Avec l'espoir de retrouver son buteur Denis Malgin, une nouvelle fois absent ce lundi au Hallenstadion. La stérilité affligeante des attaquants lausannois a précipité leur chute face à des Zurichois, très appliqués avec le diamant Andrighetto pour animer l'offensive.

Ce match a été marqué par deux grosses charges qui pourraient connaître des suites administratives quand Pedretti est d'abord entré en collision avec Gibbons, laissant l'Américain groggy. Ce dernier a quand même trouvé la force quelques minutes plus tard de rentrer avec force dans son compatriote Lasch, lui aussi, obligé de regagner son banc pour retrouver ses esprits. Le musée des horreurs s'est poursuivi en fin de rencontre avec un piqué de la lame et une vilaine charge à la bande de Mark Barberio sur Andrighetto. Le Canadien a écopé de sa troisième pénalité de match de la saison et encourt une suspension pour la gravité de sa faute.

Ce même Lasch avait ouvert la marque dès la 12e en supériorité numérique. C'est également à 5 contre 4 que Teemu Rautiainen, le Finlandais des GCK Lions, a doublé la mise au terme d'une belle triangulation avec Andrighetto et Prassl (27e). Entre les deux buts, Lausanne ne s'est pas créé une foison d'occasions. La meilleure d'entre elles échut à Hudon qui s'est présenté seul devant le toujours plus étonnant portier Waeber sans parvenir à le battre (23e). Après plus de 165 minutes sans marquer, Cody Almond est parvenu enfin à battre Waeber sur une belle déviation d'un tir de Genazzi. Hollenstein a mis fin aux brefs espoirs vaudois de revenir à égalité.

C'était à prévoir que Berne revenu de nulle part grâce à un sursaut en pré-play-off allait causer des problèmes à Zoug. Même menés 1-0 après 63'', les joueurs de la capitale ont su parfaitement réagir. En 11 minutes, ils ont retourné le score grâce à Eero Elo, emprunté à Langenthal après la blessure du Suédois Olofsson, Pestoni et Heim. Malgré toutes leurs qualités, les Zougois se sont montrés incapables de contenir la verve bernoise. Le but de l'Américain Abdelkader en supériorité numérique (33e) n'a pas déréglé l'équipe de Mario Kogler. Ramon Untersander a inscrit un quatrième but libérateur pour les Bernois. Zoug devra aller au moins jusqu'au 6e match pour s'en sortir. Qui l'aurait cru ?

Ou s'arrêtera donc Rapperswil-Jona ? Les Lakers, qui avaient retrouvé leur joyau Roman Cervenka, ont décroché un succès mérité 3-1 contre Lugano. Les Saint-Gallois mènent désormais 3-1 dans la série. Les Tessinois ne savent plus à quel saint se vouer. D'autant plus que leur meneur de jeu, Mark Arcobello est transparent dans cette série.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00