La Liberté

01.08.2021

L'or du 100 m pour Marcell Jacobs

Marcell Jacobs, la sensation de la ligne droite. © KEYSTONE/EPA/DIEGO AZUBEL
Marcell Jacobs, la sensation de la ligne droite. © KEYSTONE/EPA/DIEGO AZUBEL
Partager cet article sur:
01.08.2021

Le nouveau roi du 100 m est l'Italien Marcell Jacobs. Ce natif du Texas a dominé contre toute attente la finale olympique en réussissant la course de sa vie, en 9''80, record d'Europe.

Jacobs a devancé à Tokyo l'Américain Fred Kerley, ancien coureur de 400 m et médaillé d'argent en 9''84, et le Canadien Andre de Grasse, bronzé en 9''89.

L'Italien, tout en puissance, le buste bien relevé, succède au triple champion olympique Usain Bolt. Une nouvelle ère est ouverte sur le sprint masculin, en quête de leader après la suspension du champion du monde Christian Coleman (USA) et l'absence totale des Jamaïcains dans cette finale olympique.

La très maigre assistance - ça sonnait creux dans le stade aux 68'000 places - a vu l'un des triplés les plus improbables de l'histoire du sprint olympique. Marcell Jacobs (26 ans) n'était jamais passé sous les dix secondes avant cette saison.

Il s'est révélé l'hiver passé en salle, avec un titre européen sur 60 m, et ensuite au petit meeting de Savone (ITA) en battant le record d'Italie en 9''95. A Tokyo, coup sur coup, celui qui est rentré jeune en Italie, le pays de sa mère, après avoir été abandonné par son père a porté le record d'Europe de 9''84 à 9''82 en demi-finale, puis à 9''80.

Il a approché de 0''03 la meilleure marque mondiale 2021 de l'Américain Trayvon Bromell, éliminé en demi-finale.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00