La Liberté

L'ONU dénonce une répression intensifiée en Russie avant l'élection

Le Haut commissaire de l'ONU aux droits de l'homme dénonce la situation électorale avant la présidentielle en Russie. © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Le Haut commissaire de l'ONU aux droits de l'homme dénonce la situation électorale avant la présidentielle en Russie. © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI


Publié le 04.03.2024


Les autorités russes ont encore intensifié la répression des voix dissidentes avant la présidentielle dans dix jours, selon l'ONU. Lundi à Genève, le Haut commissaire aux droits de l'homme Volker Türk a demandé à Moscou de revoir toutes les détentions politiques.

Le décès récent de l'opposant Alexeï Navalny ajoute "à mes préoccupations liées à sa persécution", a affirmé l'Autrichien devant le Conseil des droits de l'homme. Depuis le début de la guerre, des milliers de dissidents ou d'activistes ont fait face à des poursuites administratives ou pénales pour avoir usé de leurs libertés fondamentales, dit-il.

Le Haut commissaire demande de mettre un terme à la répression contre ces personnes et les avocats. Il affirme que la situation semble "s'être encore détériorée" ces derniers mois.

Et de déplorer la relance des tirs de missile en Ukraine par les forces russes qui ont abouti à une augmentation des victimes civiles. L'ONU a pu vérifier que plus de 10'000 civils ont été tués depuis le début du conflit, mais le nombre est plus important, dit-elle.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11