La Liberté

Inde: la Cour suprême confirme le retrait de l'autonomie du Cachemire

Le Cachemire est le foyer d'une insurrection de longue date. © KEYSTONE/AP/Mukhtar Khan
Le Cachemire est le foyer d'une insurrection de longue date. © KEYSTONE/AP/Mukhtar Khan


Publié le 11.12.2023


La Cour suprême de l'Inde a avalisé lundi la décision du gouvernement du Premier ministre Narendra Modi de mettre fin au statut semi-autonome du Cachemire. Cette région est le foyer d'une insurrection de longue date.

La décision de 2019, qui permettait à New Delhi d'administrer directement cette région Jammu-et-Cachemire à majorité musulmane, a représenté "un aboutissement du processus d'intégration et, en tant que tel, un exercice valide du pouvoir", a déclaré la plus haute juridiction du pays.

La Cour suprême y a aussi ordonné la tenue d'élections l'année prochaine.

La plus haute juridiction du pays a déclaré que le Jammu-et-Cachemire devait être mis sur un pied d'égalité avec les autres Etats indiens "au plus tôt et dès que possible", avec des élections à organiser d'ici le 30 septembre 2024.

Narendra Modi a salué la décision de la Cour suprême. Cette décision "historique" est "une lueur d'espoir, la promesse d'un avenir meilleur et un témoignage de notre détermination collective à construire une Inde plus forte et plus unie", a écrit le dirigeant nationaliste hindou sur X (ex-Twitter).

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11