La Liberté

Des clubs de football de l'élite indemnisés à double contre le Covid-19

Neuf clubs de Super League et de Challenge League ont reçu de l'argent de deux programmes d'aide publique pour les mêmes pertes subies par leurs équipes amateurs, juniors et féminines (image d'illustration). © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
Neuf clubs de Super League et de Challenge League ont reçu de l'argent de deux programmes d'aide publique pour les mêmes pertes subies par leurs équipes amateurs, juniors et féminines (image d'illustration). © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
Neuf clubs de Super League et de Challenge League ont reçu de l'argent de deux programmes d'aide publique pour les mêmes pertes subies par leurs équipes amateurs, juniors et féminines (image d'illustration). © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
Neuf clubs de Super League et de Challenge League ont reçu de l'argent de deux programmes d'aide publique pour les mêmes pertes subies par leurs équipes amateurs, juniors et féminines (image d'illustration). © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI


Publié le 07.07.2022
Partager cet article sur:


Des clubs de football professionnels suisses ont été indemnisés à double dans le cadre des mesures de soutien face à la pandémie de Covid-19. Ils ont reçu environ dix millions de francs de trop.

Neuf clubs de Super League et de Challenge League - les deux plus hautes ligues du football suisse - sont concernés, révèle la radio alémanique SRF jeudi matin. Ils ont reçu de l'argent de deux programmes d'aide publique pour les mêmes pertes subies par leurs équipes amateurs, juniors et féminines.

"Il est question d'environ six millions de francs pour 2020 et d'environ quatre millions pour 2021", a déclaré un porte-parole de l'Office fédéral du sport (OFSPO) à la SRF. L'office n'a pas d'indications selon lesquelles les clubs auraient fait des déclarations incorrectes dans leurs demandes.

Remboursements en vue

L'OFSPO indique jeudi dans un communiqué avoir procédé à une analyse détaillée des fonds alloués au football professionnel. L'office estime que les sommes provenant des mesures d’aides ainsi que des contributions à fonds perdu versées en 2020 (6 millions de francs au total) à un club ne devraient pas dépasser les dommages financiers dus au coronavirus dont il a pu apporter la preuve. Le club est sinon obligé de rembourser.

L’OFSPO a chargé Swiss Olympic, en tant que bénéficiaire des subventions, de mettre en œuvre cette exigence. Un organe indépendant supervisera la mise en œuvre.

Concernant les autres 4 millions de francs, qui correspondent aux mesures de stabilisation, un tel examen est inutile, juge l'OFSPO. Swiss Olympic et l’Association suisse de football (ASF) avaient en effet connaissance de cette situation lors de la mise en œuvre des mesures de stabilisation 2021. La suite à donner à ce dossier sera décidée fin août lors d'une rencontre entre la ministre des sports Viola Amherd, Swiss Olympic ainsi que l'ASF.

Nouvelle aide

Malgré ces aides, les défis auxquels sont confrontés les acteurs du sport suisse n’ont pas disparu avec la levée des mesures sanitaires. Les clubs constatent par exemple une diminution du nombre de leurs membres.

Cinquante millions de francs ont été alloués pour 2022 en vue de redynamiser les structures du sport suisse. L’OFSPO fixera, d’entente avec Swiss Olympic, comment ces fonds seront concrètement utilisés.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11