La Liberté

Les Fribourgeois ne voteront pas sur la gratuité des transports publics

L’initiative pour la gratuité des transports publics a été invalidée ce vendredi matin par le Grand Conseil. La majorité de droite ne lui a laissé aucune chance. Elle estime notamment que le texte est contraire à la Constitution.

Les Fribourgeois ne voteront pas sur la gratuité des transports publics © Alain Wicht-archive
Les Fribourgeois ne voteront pas sur la gratuité des transports publics © Alain Wicht-archive

MAG

Publié le 20.05.2022
Partager cet article sur:

La Constitution suisse stipule que les usagers doivent payer une part appropriée des coûts des transports publics. C’est le principal argument brandi par la majorité de droite pour invalider l’initiative sur la gratuité des transports publics, lancée par les jeunes des partis de gauche. Le sort du texte s’est joué à 59 voix contre 36. 

 

Le débat a été nourri. La gauche a tenté en vain de sauver l’initiative par respect pour les droits démocratiques. Daphné Roulin, des Verts, a proposé de renvoyer le texte en commission afin d’étudier certains aspects qui n’ont pas été abordés, dont la conformité avec le droit international. Elle n’est cependant pas parvenue à fissurer le bloc de droite. 

 

L’initiative a réuni plus de 7100 signatures valides. Pour les initiants il ne s’agissait pas seulement de faciliter l’accès aux transports publics, mais aussi de mettre en oeuvre une mesure favorable au climat. Des initiatives similaires ont été lancées dans d’autres villes ou cantons, comme Vaud et Neuchâtel. Les initiants fribourgeois ont la possibilité de faire recours au Tribunal fédéral.

 

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11