La Liberté

Trois nouveaux Fribourgeois au Gault & Millau

Pour son édition 2022, le célèbre guide a fait de la place dans ses pages pour les chefs de la Pinte des Mossettes, Le Mont-Vully de Lugnorre, ainsi que l'Hôtel de ville de Rue.

Trois nouveaux Fribourgeois au Gault & Millau © Charly Rappo-photo prétexte
Trois nouveaux Fribourgeois au Gault & Millau © Charly Rappo-photo prétexte

AML

Publié le 29.11.2021
Partager cet article sur:

Cette année, c’est sur les cuisines vaudoises que tombent les lauriers. Alors que nos voisins s’enorgueillissent du promu romand de l’année – Franck Pelux de l’Hôtel Lausanne Palace –, d’une découverte romande de l’année – Jacques Allisson du Restaurant Jacques, à Lausanne – et du sommelier de l’année – Mathieu Quetglas de l’Hôtel-Restaurant Valrose, à Rougemont –, on cherchera en vain des Fribourgeois dans les premières pages du Gault & Millau 2022.

Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de nouveautés, ni de tables remarquables dans le canton, comme nous le signalait récemment Knut Schwander, responsable Gault & Millau pour la Suisse romande. Trois nouveaux, plus précisément. La Pinte des Mossettes, à Cerniat, avec Nicolas Darnauguilhem derrière les fourneaux, ses «dressages avant-gardistes et ses saveurs inattendues» (15 points). Le Mont-Vully de Lugnorre, où officie Jakob Burkhardt, proposant des «produits de bonne qualité» et «des plats roboratifs, simples, traditionnels» (12 points). Enfin, l’Hôtel-de-Ville de Rue de Sébastien Suard, où «l’ambiance est comme les mets: joyeuse, sympathique, fraîche et légère» (13 points).

Enfin, quatre restaurants déjà présents dans le guide gagnent enfin un point, soit l’Auberge du Rendez-Vous d’Aumont, le Café Pardiso de Bulle, le Romantik Hôtel l’Etoile de Charmey et le Gasthaus zum Kantonsschild de Gempenach.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11