La Liberté

17.02.2021

Une majorité de candidats dit oui au Grand Fribourg

Un oui clair ressort dans cinq communes, alors que le non prédomine dans trois communes. Abstention à Granges-Paccot. © Freiburger Nachrichten
Un oui clair ressort dans cinq communes, alors que le non prédomine dans trois communes. Abstention à Granges-Paccot. © Freiburger Nachrichten

PC

Partager cet article sur:

Une proportion de 42% de candidats aux exécutifs des neufs communes du Grand Fribourg sont favorables à la fusion. 16% la refusent alors que 42% sont sans avis, selon un sondage de Fusion 21. Un oui se dessine dans cinq communes.

«Etes-vous pour ou contre la fusion du Grand Fribourg?» C’est la question que l’association Fusion 21 a posée par courrier électronique aux 142 candidats au Conseil communal, dans les neuf communes concernées par le projet. 82 personnes ont accepté d’y répondre, soit 58% des prétendants aux élections du 7 mars.

Selon les résultats communiqués ce matin, les positions varient selon les communes. Un oui clair ressort dans cinq d’entre elles: Fribourg, Avry, Belfaux, Corminboeuf et Marly. Les réponses sont en majorité négatives à Givisiez, à Matran et à Villars-sur-Glâne. Aucun candidat ne s’est positionné à Granges-Paccot, où une liste d’entente de neuf personnes brigue neuf postes. A noter qu’un seul candidat se déclare opposé à Fribourg, tout comme à Corminboeuf ou à Marly, et aucun à Belfaux.

Fusion 21 constate qu’il n’y a pas de clivage gauche-droite sur la question. Les listes d’entente s’abstiennent davantage  (17 personnes sondées sur 24). Il n’y a pas de conflit générationnel entre les partisans et les opposants, selon Fusion 21, qui souligne que l’âge moyen est légèrement plus jeune (47 ans) dans le camp des «pour» que dans le camp des «contre» (50 ans).

Dans leurs commentaires, les partisans du Grand Fribourg relèvent notamment «la nécessité d’avoir un centre cantonal fort capable de rivaliser avec ses voisins, des synergies de fonctionnement, une moins grande dépendance de certaines communes à quelques entreprises.» Les opposants «justifient leur position en argumentant un projet encore en gestation, une trop forte représentation de Fribourg-ville ainsi qu’une perte de proximité avec la population.»

L’association Fusion 21 «encourage la population des neuf communes concernées à voter pour les candidats clairement engagés pour la fusion du Grand Fribourg.» Elle publie leurs noms sur son site internet. La population des neuf communes sera convoquée aux urnes le 26 septembre prochain pour un vote consultatif.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00