La Liberté

Démarrage en trombe pour le Festival du film

Le Festival international du film de Fribourg (FIFF) a débuté vendredi soir et se poursuit jusqu’au 27 mars. Une 36e édition rassembleuse.

Le film d'ouverture du FIFF: «Escape from Mogadishu» qui représentera la Corée du Sud aux Oscars. DR
Le film d'ouverture du FIFF: «Escape from Mogadishu» qui représentera la Corée du Sud aux Oscars. DR

OW

Publié le 18.03.2022
Partager cet article sur:

C’est peu écrire qu’il y avait foule vendredi soir au cinéma Arena de Fribourg pour la soirée inaugurale du 36e Festival international du film de Fribourg (FIFF), qui durera jusqu’au 27 mars. Après une période difficile –  une édition 2020 purement annulée et une édition 2021 amputée et déplacée à l’été dernier – le public avait visiblement à cœur de retrouver son festival printanier et de partager son amour du septième art.

 

C’est donc en trombe qu’a démarré le FIFF avec la projection du film d’action haletant et politique Escape from Mogadishu, candidat aux Oscars pour la Corée du Sud et que le public pourra découvrir durant toute la semaine prochaine dans la salle 4DX de l’Arena, en première suisse. Inspiré de faits réels, le film relate la coopération forcée des ambassades rivales de Corée du Sud et de Corée du Nord lors de l’explosion de la guerre civile dans la capitale somalienne Mogadiscio.

 

Après deux années de pandémie qui ont selon le FIFF «exacerbé les tensions et polarisé le débat au détriment de la richesse et des échanges», il était grand temps de célébrer des retrouvailles devant le grand écran. Le Conseiller fédéral fribourgeois Alain Berset a relevé dans son discours que «le FIFF est un instrument de lutte contre l’abrutissement général, ses écrans sont autant de fenêtres grandes ouvertes sur le monde, qui aèrent nos têtes et libèrent nos esprits».

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11