La Liberté

22.03.2021

Courtepin affirme n'avoir rien signé avec Groupe E

Sept parcs éoliens – ici celui du Mont-Soleil dans le Jura bernois – sont en projet dans le canton de Fribourg, à un stade pour le moment peu avancé. © Charly Rappo
Sept parcs éoliens – ici celui du Mont-Soleil dans le Jura bernois – sont en projet dans le canton de Fribourg, à un stade pour le moment peu avancé. © Charly Rappo

NM

Partager cet article sur:

Dans un communiqué de presse, le Conseil communal de Courtepin assure ne pas avoir signé de lettre d’intention ou avoir noué une quelconque forme officielle de collaboration avec Groupe E Greenwatt concernant la construction d’éoliennes.

Ce communiqué de presse relève: «A la suite de différentes rumeurs sur les réseaux sociaux, en partie diffamatoires envers le Conseil Communal de Courtepin, celui-ci tient à préciser sa position concernant le parc éolien de La Sonnaz». Les autorités de la commune lacoise poursuivent: «Des années d’études devront être réalisées par le développeur. Ensuite, l’étape suivante consistera à prévoir une révision du plan d’aménagement des communes concernées par des sites potentiels d’éoliennes. Cette révision sera publique et pourra faire l’objet de remarques et oppositions. Cette étape est prévue au plus tôt d’ici 5 ans environ et sera accompagnée par des mesures de communications».

Pour rappel, en fin d’année passée, une question adressée au Conseil d’Etat par les députés libéraux-radicaux Antoinette de Weck et Romain Collaud révélait l’existence d’une lettre d’intention confidentielle que Groupe E Greenwatt a signé avec plusieurs communes concernées par l’éventuelle construction de parcs éoliens. Selon les informations actuelles, trois communes ont signé ce document. En l’occurrence Le Flon, Vuisternens-devant-Romont et Villorsonnens.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00