La Liberté

16.04.2021

La santé mentale des étudiants inquiète

Le moral des élèves fribourgeois pâtit de la crise sanitaire actuelle, estiment deux élus socialistes. © Charly Rappo
Le moral des élèves fribourgeois pâtit de la crise sanitaire actuelle, estiment deux élus socialistes. © Charly Rappo

NM

Partager cet article sur:

Les députés socialistes Chantal Pythoud-Gaillard et Guy-Noël Jelk s’alarment de la dégradation de l’état psychologique des étudiants des degrés secondaires 1 et 2 et des apprentis. Ils demandent notamment qu’une évaluation soit menée.

Dans une question adressée au Conseil d’Etat, les deux élus s’inquiètent: «Des parents et des enseignants d’adolescents et de jeunes adultes tirent la sonnette d’alarme: un nombre croissant inquiétant de problèmes psychiques et psychologiques touche les élèves des cycles d’orientation, du secondaire 2 et les apprentis». En cause, évidemment, la pandémie de Covid-19. «La crise sanitaire crée un climat particulièrement anxiogène. Le manque de perspective claire l’amplifie. On dénombre les troubles du sommeil, les pertes de motivation, les crises d’angoisse, crises de panique, anorexie et même des menaces de suicide. On s’étonne du nombre de jeunes sous traitement d’antidépresseurs. En parallèle, l’hôpital psychiatrique de Marsens ne désemplit pas et les cabinets des thérapeutes sont saturés», écrivent les élus, qui demandent un soutien psychologique supplémentaire qui serait proposé par des professionnels du domaine ou encore la création de nouveaux postes d’assistants sociaux en milieu scolaire.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00