La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le SEJ et le Conseil d'Etat enterrent la hache de guerre

Le Service de l’enfance et de la jeunesse et le gouvernement se sont rencontrés jeudi dernier. Le Conseil d'Etat a accepté un certain nombre de revendications mettant ainsi fin au mouvement de grève.

Des employés du SEJ s'étaient mis en grève du 20 au 22 novembre dernier. © Aldo Ellena - archive
Des employés du SEJ s'étaient mis en grève du 20 au 22 novembre dernier. © Aldo Ellena - archive

Patrick Biolley

Publié le 11.12.2023

Les trois jours de grève entre le 20 et le 22 novembre ont porté leurs fruits, selon le syndicat des services publics (SSP) qui a publié un communiqué lundi après-midi. D’abord sourd aux revendications des 38 employés du Service de l’enfance et de la jeunesse (SEJ), le Conseil d'Etat a accepté de participer à une séance de négociations jeudi dernier. Durant celle-ci, le gouvernement «a fait un certain nombre de concessions», se réjouit le SSP. Elles se situent notamment dans la reconnaissance des normes de la branche, soit 50 enfants par intervenant en protection de l’enfance. Le SSP espère donc que le Conseil d'Etat créera les 15 postes supplémentaires nécessaires d'ici la fin de la législature (2027).

A la suite des négociations et des concessions faites par le gouvernement, le personnel du SEJ a déci

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11