La Liberté

10.11.2020

La domiciliation d'un élu de Belmont-Broye mise en cause

Les faits concernent la commune de Belmont-Broye (ici Domdidier). © Charly Rappo
Les faits concernent la commune de Belmont-Broye (ici Domdidier). © Charly Rappo

LMP

Partager cet article sur:

Christophe Lambert, conseiller communal à Belmont-Broye, a fait recours au Tribunal cantonal. En cause, son lieu de domiciliation. Il a en effet vécu à Ménières depuis octobre 2018 avant de revenir à Russy ce mois d'octobre.

Le scénario de Romont, où l’ancien syndic Dominique Butty avait été destitué en raison de sa domiciliation, est-il en train de se reproduire à Belmont-Broye? C’est ce qu’il semblerait, selon un communiqué de la commune. Le conseiller communal Christophe Lambert a en effet vécu à Ménières depuis octobre 2018 jusqu’à ce mois d’octobre.

Ayant émis des «doutes sur la légalité de cette situation» au fil des mois, l’exécutif a demandé un avis de droit sur la question. Il en a résulté que Christophe Lambert, après quelques rebondissements, devait être radié du registre des habitants et du registre électoral et perdrait son siège. Le conseiller communal a vite réagi. Il a contesté cette décision auprès du Préfet de la Broye fribourgeoise Nicolas Kilchoer, qui a confirmé la décision communale. Christophe Lambert a alors déposé un recours auprès du Tribunal cantonal. La procédure est en cours. En raison de l’effet suspensif, il conserve son siège à l’exécutif, informe le communiqué.

«Depuis octobre, je vis à nouveau à 100% sur le territoire communal de Belmont-Broye», indique celui qui précise que son recours est essentiellement basé sur ce changement de situation. Il précise qu’il avait déménagé à Ménières pour des raisons personnelles.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00