La Liberté

27.05.2021

Bientôt une AOP pour le Jambon de la borne

Les cantons ainsi que les personnes justifiant d’un intérêt ont la possibilité de s’opposer aux enregistrements dans un délai de trois mois. © Vincent Murith-archives
Les cantons ainsi que les personnes justifiant d’un intérêt ont la possibilité de s’opposer aux enregistrements dans un délai de trois mois. © Vincent Murith-archives

ATS

Partager cet article sur:

Le Jambon de la Borne et le Boutefas, deux produits de charcuterie typiques du terroir vaudois et fribourgeois, devraient bientôt bénéficier d'une appellation d'origine protégée (AOP). L'OFAG a publié jeudi les demandes d'enregistrement.

La protection de ces dénominations permettra de protéger ces produits traditionnels contre les imitations, indique l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) dans son communiqué. Les cantons ainsi que les personnes justifiant d’un intérêt ont la possibilité de s’opposer aux enregistrements dans un délai de trois mois.

Le Jambon de la Borne et le Boutefas sont deux produits à base de porc. Les recettes et le savoir-faire artisanal de fabrication de ces deux spécialités se sont transmis au fil des siècles au sein des familles rurales et entre bouchers.

Actuellement, le registre de la Suisse comprend 40 inscriptions: 23 appellations d’origine protégées (AOP) et 17 indications géographiques protégées (IGP).

Dans le cas des AOP, toutes les étapes de production ont lieu dans la région définie: abricotine, cardon épineux genevois, gruyère, pain de seigle et raclette valaisans, vacherin fribourgeois, etc. Dans le cas des IGP, une étape au moins du processus de production doit être menée dans la zone d'origine: lard sec du Valais, saucisse d'Ajoie, viande des Grisons ou saucisson vaudois par exemple.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00