La Liberté

Forum/Courrier des lecteurs

Certains disent n’importe quoi

Camille Meyer, Fribourg

Publié le 27.02.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

La campagne pour la votation sur une 13e rente s’annonçait disputée. Voilà qu’elle devient pathétique et arrogante! Que les mirliflores à l’origine de l’initiative sur une hausse de l’âge de la retraite s’y opposent en jouant du conflit malsain entre les générations, passe encore… Que les trois élues fribourgeoises du Centre (Chassot, Bulliard-Marbach et Roth-Pasquier, prétendues membres de l’aile sociale dudit parti) s’y opposent en s’investissant dans divers comités opposés, ça sent l’incohérence… Que notre Pierre-André Page cantonal ose affirmer dans La Gruyère que l’initiative est de la poudre aux yeux, puisqu’il s’agirait de diviser par 13 le même montant, ça touche au ridicule…

Mais que cinq anciens conseillers fédéraux désœuvrés (dont notamment Deiss) avec une retraite à plus de 20 000 balles et le plus souvent adeptes du devoir de réserve, s’abaissent à signer un courrier «informatif» adressé à 700 000 potentiels votants, c’est choquant! Et quant à l’argument que cette 13e rente irait à des personnes n’en ayant aucun besoin, laissez-moi rire… il leur serait possible d’y renoncer, profondément inquiets qu’ils sont de l’avenir de cette assurance solidaire qu’est (ou était) l’AVS ou alors de créer une fondation où verser leur rente, fondation qui soutiendrait les personnes du 3e âge qui ont contribué à la prospérité du pays et qui vivent en précarité.

Quand on veut se débarrasser d’un chien, on dit qu’il a la gale. Quand on veut faire échouer une initiative, on dit n’importe quoi… et on va à confesse?

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11