La Liberté

Bottas remporte une course folle

Valtteri Bottas a démarré la saison sur les chapeaux de roues. © Keystone
Valtteri Bottas a démarré la saison sur les chapeaux de roues. © Keystone
Partager cet article sur:
06.07.2020

Le pilote finlandais s’est imposé hier en Autriche au terme d’une épreuve riche en rebondissements

Automobilisme » Valtteri Bottas (Mercedes) a remporté le Grand Prix d’Autriche à Spielberg. Cette épreuve d’ouverture de la saison, disputée à huis clos, a connu beaucoup de rebondissements, avec notamment trois phases de safety car. Parti de la pole position, Bottas a conquis le huitième succès de sa carrière en formule 1. «Il y a eu beaucoup de pression durant la course, notamment avec la voiture de sécurité. Lewis était prêt à profiter si je faisais une erreur. J’ai pu tout contrôler, c’est un bon départ dans la saison», a dit le vainqueur.

Bottas s’est imposé devant Charles Leclerc (Ferrari) et Lando Norris (McLaren-Renault). Lewis Hamilton (Mercedes), arrivé dans le sillage de Bottas, a écopé de cinq secondes de pénalité pour un accrochage avec Alexander Albon (Red Bull-Honda) au 61e des 71 tours. Il a ainsi perdu deux rangs au classement.

Hamilton pénalisé

Hamilton n’a pas été aidé par les commissaires hier. Il a été pénalisé (non-respect des drapeaux jaunes en Q3) de trois places sur la grille peu avant le départ, après avoir pourtant été innocenté la veille! Et en course, la sanction qui lui a été infligée a semblé très sévère. Le Britannique se retrouve ainsi d’entrée sous pression dans la course au championnat. Ferrari a hérité d’un podium plutôt inespéré avec Leclerc, qui a su profiter des circonstances. Sebastian Vettel n’a fini que 10e après notamment un tête-à-queue. L’autre héros de la journée est l’Anglais Lando Norris (20 ans), qui a signé son premier podium tout en obtenant aussi le tour le plus rapide.

Vainqueur en Autriche lors des deux dernières éditions, Max Verstappen (Red Bull-Honda) n’a pas pu défendre ses chances. Il a abandonné après une dizaine de tours en raison d’un problème électrique. Seuls onze des vingt bolides ont terminé. Du côté des Alfa Romeo-Ferrari, Antonio Giovinazzi a inscrit deux points en finissant au 9e rang, alors que Kimi Raikkonen a abandonné après avoir perdu sa roue avant droite.

Un genou à terre

Quatorze des 20 pilotes, dont Hamilton vêtu d’un t-shirt Black Lives Matter, ont posé un genou à terre en signe de soutien à la lutte contre le racisme, avant le départ. Tous les autres étaient vêtus de t-shirts frappés des mots «end racism» (en finir avec le racisme). Incités par Lewis Hamilton, plusieurs pilotes et écuries, ainsi que la F1 et la fédération internationale (FIA), se sont positionnés contre le racisme suite à la mort de George Floyd aux Etats-Unis fin mai.

Les Mercedes arborent cette saison une livrée noire en guise de soutien au mouvement Black Lives Matter et à la lutte contre le racisme. Le paddock et les monoplaces étaient ornés ce week-end d’arcs-en-ciel en hommage aux luttes contre le racisme mais aussi contre le Covid-19. La saison aurait dû débuter mi-mars en Australie, mais a été retardée par la pandémie du nouveau coronavirus. Elle commence par une série de huit courses en Europe jusqu’à début septembre, pour l’heure à huis clos et suivant un protocole sanitaire strict. La prochaine épreuve aura encore lieu à Spielberg dans une semaine, sous l’appellation de GP de Styrie. ats

Classements

Formule 1. Grand Prix d’Autriche à Spielberg (71 tours de 4,318 km = 306,452 km): 1. Valtteri Bottas (FIN), Mercedes, 1h30’55’’739. 2. Charles Leclerc (MON), Ferrari, à 2’’700. 3. Lando Norris (GBR), McLaren-Renault, à 5’’491. 4. Lewis Hamilton (GBR), Mercedes, à 5’’689 *. 5. Carlos Sainz Jr (ESP), McLaren-Renault, à 8’’903. 6. Sergio Perez (MEX), Racing Point-Mercedes, à 15’’092 *. 7. Pierre Gasly (FRA), AlphaTauri-Honda, à 16’’682. 8. Esteban Ocon (FRA), Renault, à 17’’456. 9. Antonio Giovinazzi (ITA), Alfa Romeo-Ferrari, à 21’’146. 10. Sebastian Vettel (GER), Ferrari, à 24’’545. 11. Nicholas Latifi (CAN), Williams-Mercedes) à 31’’650. Abandons: Max Verstappen (PB), Red Bull-Honda: électronique, 12e tour. Kimi Raikkonen (FIN), Alfa Romeo-Ferrari: roue décrochée. 54e tour.

Prochaine épreuve: GP de Styrie à Spielberg (12 juillet).


Premier podium pour Delétraz

Louis Delétraz (Charouz) a signé un premier podium dès la deuxième course de la saison en formule 2. Le Genevois a terminé 2e du sprint dominical à Spielberg. Avec 18 points, il est 5e du général à 9 longueurs du leader britannique Callum Ilott, vainqueur samedi. Septième la veille sur un format plus long (40 tours), Louis Delétraz a donc conservé la 2e place qu’il occupait sur la grille lors du sprint (28 tours). Il a été devancé de 2’’469 par le Brésilien Felipe Drugovich, qui a fêté sa première victoire après s’être élancé en pole grâce à sa 8e place de la veille. «Je suis heureux de ce résultat, car le week-end a été assez difficile. Vendredi surtout, je n’étais pas satisfait, la voiture était difficile à conduire. Nous avons fait de gros changements dans les réglages ensuite», a expliqué le pilote suisse en conférence de presse. «Je n’ai jamais pu vraiment attaquer Drugovich, il était régulièrement un dixième de seconde plus rapide», a admis le Genevois, qui doit donc encore attendre pour fêter son premier succès en F2. Il a décroché à Spielberg son sixième podium dans la catégorie (deux en 2018, trois en 2019). «Mon objectif est de gagner le championnat, car j’ai de l’expérience et mon écurie aussi. Mais ce sera très difficile», avait souligné avant ce week-end le Genevois, qui est aussi pilote de réserve de l’écurie Haas en F1. ats

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00