La Liberté

Matteo Salvini est privé d’immunité

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le Sénat italien a voté hier la levée de l’immunité parlementaire de Matteo Salvini. © Keystone
Le Sénat italien a voté hier la levée de l’immunité parlementaire de Matteo Salvini. © Keystone
Partager cet article sur:
31.07.2020

L’ancien ministre de l’Intérieur encourt jusqu’à quinze ans de prison dans une affaire de migrants bloqués

aRiel Dumont, Rome

Italie » C’est un coup d’éclat politique: en votant la levée de l’immunité parlementaire à Matteo Salvini, le Sénat italien a autorisé son renvoi devant les tribunaux pour l’affaire du navire humanitaire Open Arms. Dans ce dossier, le secrétaire de la Ligue est accusé par le Parquet de Palerme (Sicile) d’avoir refusé le débarquement en août 2019 de plus de 80 migrants repêchés en Méditerranée par l’ONG Open Arms. Les magistrats accusent l’ancien ministre de l’Intérieur, qui risque 15 ans de prison en cas de condamnation, d’abus de pouvoir, de violations des lois internationales maritimes sur l’assistance à personne en danger et omission de porter secours. Il est également accusé d’avoir aussi privé les migrants, dont plusieurs mineurs, de leur liberté.

En 2019, Matteo Salvini était le numéro deux de l’attelage gouvernemental bancal formé par la Ligue et le Mouvement 5 étoiles (M5S) qui avait jeté l’éponge fin août avant d’être remplacé par une autre coalition tout aussi banc

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00